Uzes-logo.jpg
Société des Amis des Haras nationaux

Programme du Haras National d’Uzès 

2023 - 2025

Depuis dix ans, nous soutenons la réalisation d’un projet, mené étape par étape, de valorisation du patrimoine équestre du haras.

Ainsi, le bâtiment, dit « le Paillé » est passé de l’état d’entrepôt à celui de hall d’exposition, présentant la collection de voitures hippomobiles remises en état par des professionnels, agents des Haras et entreprises.

Dans le même objectif de valorisation, Philippe Roche, responsable du patrimoine du Haras, a développé une école de sellerie. Louis Basty, ancien champion de France d’attelage de tradition, organise des formations à l’attelage de tradition, complémentaires de l’activité sellerie.

Programme 2023 - 2025

Depuis novembre 2017, l’I.F.C.E. loue un bâtiment à Vers-Pont du Gard, à moins de 15 km du Haras, pour stocker une centaine de voitures hippomobiles en provenance de différents sites des Haras nationaux. Actuellement, environ 100 voitures y sont entreposées.

Après un examen par Philippe Roche, de l’état des voitures reçues, puis un nettoyage et quelques réparations d’urgence, une fumigation est réalisée par une entreprise spécialisée. Ainsi entreposées dans un local sain, l’état de ces voitures est désormais «stabilisé ».

Outre ce chantier particulièrement important, et qui implique pour sa réalisation, la création et l’animation d’un « réseau » regroupant compétences encore présentes dans les sites, le Haras national d’Uzès prévoit de poursuivre son programme de développement sur trois éléments principaux :

 

Espace muséal

- Regrouper les collections : intégrer les éléments de la sellerie d’honneur, actuellement présentés dans un autre bâtiment, ainsi que la collection de selles et d’éperonnerie.

- Adapter le parcours et la présentation, ce qui fera l’objet d’une étude particulière, intégrant des éléments plus modernes de présentation.

- Améliorer les présentations en faisant fabriquer par un forgeron d’art des mannequins de chevaux (chevaux de trait et chevaux de sang) permettant la mise en valeur des harnais, et présenter des attelages

Ainsi, les visites pourront être « libres », ce qui en facilitera l’organisation et en augmentera l’intérêt.

Restauration de voitures de prestige

- Une liste de voitures de qualité à « remettre en état » pour permettre des présentations attelées ou être exposées a été établie. Elle comprend huit voitures, dont Le grand Break Hurel, récemment utilisée à Monaco lors des rencontres Grimaldi, un rare Petit Dux, et un Phaéton.

 

Plusieurs voitures sont classées, et feront l’objet d’une demande d’autorisation de travaux.

 

Coopération avec des lycées d’Arts, et des professionnels

- Certaines voitures demandent une restauration complète, ce qui exige l’intervention de plusieurs métiers, ou le remplacement d’une pièce particulière qui exige un certain savoir.

Dans ce cadre, des contacts ont été pris avec différents professionnels et des centres d’enseignement afin de construire des programmes d’intervention coordonné permettant une véritable « transmission des savoirs ».

Sahn Voitures restaurées.png

Un exemple de la créativité de l’équipe : les arbres plantés sur les bordures du parking du haras représentent les principales essences utilisées dans la fabrication des éléments d’une voiture hippomobile, domaine dans lequel les connaissances réelles s’estompent irrémédiablement.